Soutient à la candidature des échecs aux JO 2024


Les échecs, sport additionnel pour les JO de Paris 2024, c’est parti !

2024 cela semble loin, pourtant le choix du programme des sports aura lieu d’ici la fin 2020. La FFE et la FIDE ont déposé officiellement un dossier de candidature pour les échecs le 30 janvier dernier auprès de Jean-Philippe Gatien, Directeur des Sports au Comité d’Organisation des JO de Paris (COJO).
Le dossier de candidature a été jugé crédible et sérieux. Le format proposé par la FIDE mais qui reste à confirmer, va permettre une réelle attractivité télévisuelle avec des tournois à élimination directe en cadence blitz et rapide.
Mardi 12 février 2019, la presse était réunie à Paris pour en savoir plus. L’ambiance détendue et conviviale qui régnait au-dessus des mets délicats du restaurant n’a pas masqué l’esprit conquérant de Sophie Milliet, six fois championne de France, d’Arkady Dvorkovich, Président de la Fédération Internationale des échecs et de Bachar Kouatly Président de la Fédération Française des échecs. Face à une presse fournie et curieuse, ils sont venus présenter publiquement la candidature des échecs comme sport additionnel pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.
Bachar Kouatly a rappelé les chiffres clés des échecs.
   •    10% des Français savent jouer aux échecs
   •    5 millions de parties chaque jour dans le monde sur internet
   •    Avec 189 fédérations dans le monde c’est un des sports les plus universels, au niveau de l’escrime et du judo, tous deux sports olympiques
   •    68% des joueurs français licenciés ont moins de 20 ans
   •    27 millions d’internautes sont inscrits sur la première plateforme de jeu d’échecs au monde



Le Président de la FIDE, Arkady Dvorkovich, a rappelé que la FIDE célébrera son centenaire à Paris en 2024, moins d’une semaine avant le début des JO. Une participation aux JO est donc une occasion de célébrer cet anniversaire de manière exceptionnelle. Le processus de sélection par le Comité International Olympique et par le COJO de Paris 2024 est long, et une vingtaine de sports ont déposé leur candidature. La compétition est donc relevée, Arkady Dorkovitch a tenu à affirmer que dans le cadre du programme olympique sportif ou pas, les échecs seront présents au cours de l’été 2024 à Paris.
Le Rectorat de Paris soutien cette candidature en proposant que le tournoi se déroule dans la salle de la Sorbonne qui a vu signer la naissance des Jeux Olympiques modernes par Pierre de Coubertin. Chargée de symboles, la candidature des échecs aux Jeux de Paris sera une réelle participation à cette célébration du sport et au mouvement olympique.
Sophie Milliet a mis en perspective la logique sportive de cette candidature. Elle a détaillé sa préparation technique et physique. Sa vie de sportive ne diffère pas de celle de tout athlète de haut niveau. Elle est consciente que la pratique loisir des échecs de tout un chacun ne laisse pas imaginer la rigueur nécessaire à tout professionnel pour performer et durer à haut niveau. C’est pourquoi elle estime que ce sport aura la reconnaissance qu’il mérite en intégrant le programme officiel des Jeux Olympiques.
Le déjeuner de presse s’est conclu par une démonstration d’un match entre Sophie et Arkady.

Source : http://www.echecs.asso.fr/Actu.aspx?Ref=11653

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *